Crédit Immobilier courtage

Hausse très modérée des taux

La bonne santé des crédits immobiliers

Le marché de l'immobilier est en pleine forme, en témoignent le nombre de prêts accordés pour l'achat d'un logement neuf ou ancien. Cette augmentation se fait sentir depuis le dernier trimestre 2016, et en janvier 2017, elle était beaucoup plus importante que l'année précédente, à la même époque. Cette tendance va de pair avec une augmentation de la durée des crédits immobiliers et une légère dégradation de la solvabilité des ménages.

Cette augmentation des crédits immobiliers est due à plusieurs facteurs, et notamment celui de la légère croissance de la production, qui entraîne une baisse de la précarité. Ce sont surtout les jeunes ménages qui se lancent dans un crédit immobilier. Celui-ci concerne l'investissement aussi bien dans le neuf que dans l'ancien, mais aussi dans les travaux.

Les taux de crédit en hausse en Janvier 2017

En janvier 2017, le marché des crédits immobiliers a légèrement augmenté par rapport à l'année précédente. Ainsi, les taux se sont établis à 1,38% en janvier 2017, contre 1,34% en janvier 2016. C'est en septembre 2016 que le marché a repris de la vigueur. Le rebond s'est confirmé par la suite, y compris pendant l'hiver, alors que c'est habituellement à cette période de l'année que les taux ont tendance à chuter. La principale raison de cette augmentation est la baisse des taux de crédit, toujours favorable à la demande. Les taux affichent une baisse de plus de 70 points, aussi bien pour l'ancien, pour le neuf et pour les travaux. En outre, l'augmentation des crédits immobiliers est la même quelle que soit la durée du prêt.

On constate que l'augmentation des opérations de crédit est proportionnelle à l'augmentation du taux de croissance de la production. Ainsi, entre novembre 2015 et janvier 2017, la production a augmenté de 46,4%, chiffre suivi de l'augmentation des prêts bancaires, qui s'élève à 39,7% pour la même période. Pendant la période précédente, la production a augmenté de 10%, pendant que le nombre de prêts accordés a augmenté de 2,2%.

La durée moyenne des prêts et le coût des opérations

En janvier 2017, la durée moyenne des prêts est d'environ 211 mois, la tranche la plus importante se situant pour la catégorie des durées de 20 à 25 ans. Quant au coût des opérations, il est toujours en constante augmentation pour les ménages. En janvier 2017, le coût des opérations s'élève à l'équivalent de 4,02 années de revenus. En janvier 2016, ce même coût était de 3,80 années de revenus. Les durées de prêt sont donc à la fois plus longues et plus coûteuses, ce qui est révélateur d'une bonne santé financière des ménages.

Quant à la solvabilité des ménages, elle se dégrade légèrement depuis plusieurs années. On le constate au travers du montant de l'apport personnel, qui diminue progressivement. Cet apport personnel a baissé de 3,7% par rapport à l'année 2016.

 

>> Vous avez des questions ou besoin de conseils ?
Contactez votre Conseiller FI-Projets. Tel : 05 61 83 36 84