Comment beaucoup d'entre nous vous avez probablement souscrit à un prêt immobilier afin de faire l’acquisition de votre bien immobilier. Les années passent et vous vous rendez compte que les taux d'intérêt ne cessent de chuter ? Et bien, sachez qu'il est tout à fait possible et légal de vous adresser auprès de votre banque pour bénéficier de ces taux plus avantageux. Cela s'appelle renégocier son prêt immobilier.

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Lorsque les taux d'intérêt pour les crédits immobiliers sont bas, il peut être intéressant de renégocier son prêt immobilier afin d'obtenir des conditions plus avantageuses comme la réduction de la durée totale de remboursement ou une diminution des mensualités de paiement. Il reste important néanmoins de bien analyser chaque contrat au cas par cas afin d'être certain que la renégociation sera financièrement bénéfique.

Si vous avez contracté un prêt immobilier, vous devrez rembourser chaque mois une partie du capital emprunté majoré d'une partie des intérêts. Il est plus intéressant de renégocier son crédit immobilier en début de contrat lorsque les mensualités permettent de rembourser une plus grande partie des intérêts. Vous pouvez vous référer à votre tableau d'amortissement afin de connaître avec précision la part des intérêts et du capital restant dû de chaque mensualité.

Réglementation et frais

Lors d’une renégociation de votre crédit, vous devez vous adresser auprès de votre banque et des frais de dossiers vous seront facturés. Ces derniers sont souvent forfaitaires ou correspondent à un pourcentage du montant du crédit. Ces frais varient fortement d'un établissement à l'autre et sont parfois très élevés, ce pour quoi une bonne analyse de votre situation est primordiale.

Tout comme il vous est possible de faire une demande de renégociation auprès de votre banque, l'établissement prêteur a le droit de refuser votre demande. Il arrive très souvent que les banques refusent la renégociation, car elles n'ont aucun intérêt financier à réaliser cette opération, au contraire elles cèdent littéralement une partie des intérêts qu'elles auraient dû percevoir. Dans ce cas de figure à vous de vous montrer persuasif et convaincre votre banque que vous êtes un bon client et qu'il est dans leur intérêt d'accepter votre requête.

Bon à savoir : il est possible de renégocier son prêt immobilier autant de fois que vous le souhaitez. Sachant que pour que cette opération soit financièrement intéressante il faut une diminution du taux d'intérêt d'au moins 0,7 à 1 point, vous ne devriez logiquement pas faire cette démarche à de nombreuses reprises.

Comment bien renégocier son prêt immobilier ?

Il existe quelques points clés à respecter afin de maximiser vos chances de négociation avec votre banque et obtenir la meilleure rentabilité.

Présenter des offres concurrentes

Comme expliqué ci-dessus, un très bon moyen de faire pencher la balance de votre côté est de mettre en concurrence votre banque avec les autres opérateurs du marché, notamment en s’appuyant sur un courtier spécialisé en prêt immobilier.

Préparer un dossier complet et soigné

Même si vous êtes déjà client préparez bien votre dossier lors de votre entretien avec votre personne de contact dans votre banque. Vous devrez vous munir des documents suivants :
• vos documents d'identité,
• vos relevés de compte,
• vos dernières fiches de paies,
• vos fiches d'imposition,
• toute documentation relative à votre crédit actuel.

Ne réduisez pas le montant de vos mensualités

Malgré que vous ayez un taux d'intérêt plus favorable, il est préférable de continuer à rembourser les mêmes mensualités afin de clôturer votre crédit au plus vite. Vous pourrez réaliser une économie plus importante en réduisant la durée du prêt. Les intérêts à rembourser diminueront et vous payerez moins de cotisations pour votre assurance emprunteur. Si vous êtes dans une situation financière moins confortable il reste possible de maintenir la durée de l'emprunt et de diminuer les mensualités.

Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Pour valider l’intérêt de la proposition de votre banque, vous pouvez également envisager le rachat de votre crédit auprès d’un autre organisme financier. Dans cette démarche, appuyez-vous sur les conseils d’un courtier qui vous proposera une offre comparative de ses différents partenaires bancaires.

Comme dans certaines propositions de renégociation, le rachat de crédit implique le paiement de pénalités qui pourront être intégrés dans la nouvelle offre de prêt. Il est donc nécessaire de comparer l’intérêt du rachat par un nouveau crédit en tenant compte des frais divers et pénalités que peuvent entraîner cette opération. Notre cabinet Fi-Projets est prêt à vous accompagner pour analyser et vous détailler l’intérêt de cette démarche.

Bonus : l’assurance emprunteur

Dans le cadre d’un rachat de prêt, c’est également l’occasion de renégocier les conditions de la garantie d’assurance emprunteur. Un courtier sera en mesure de mettre en concurrence différentes compagnies d’assurance et de négocier prix et conditions, contrairement aux banques qui fonctionnent avec un partenaire exclusif. Évaluez le coût prévisionnel de votre assurance emprunteur grâce à notre comparateur.