Immeuble prêt immobilier

Des taux de crédit toujours pour plus bas pour le début d'année 2016

La dernière étude du Crédit Logement/CSA indique que la baisse de taux d’emprunt continue sa chute pour s'établir en janvier 2016 à 2,15%. Une bonne nouvelle pour ce début d'année, d'autant plus, que ce taux s'applique à toutes les durées de prêts, y compris les plus longues.

Baisse des taux de crédits en 2016 : Des avantages pour tous 

En ce premier mois de l'année 2016, l'étude du Crédit Logement/CSA indique une baisse des taux de crédit : ces derniers s'établissent à 2,15% (hors assurance et coût des sûretés) ou plus précisément (2,24% pour l'acquisition dans le neuf et 2,15% dans l’ancien).

De plus, concernant la durée d’emprunt, le Crédit Logement a pris note de juin à octobre 2015 que les conditions de crédit permettent à tous types de ménages de rentrer dans les critères d'acquisition de bien, dans des durées longues, sans aucune pénalité.

La durée de prêt s’établit pour cette année à 209 mois en moyenne, soit; 235 mois pour l’acquisition dans le neuf et 223 dans l’ancien. Ce qui permet à d'autant plus de ménages de devenir solvables en rallongeant la durée de leurs remboursements sans pour autant en être perdant sur le coût du financement. Maintenant les ménages modestes peuvent eux aussi devenir propriétaires. Sur le premier mois 2016 nous avons relevé plus de 35 000 intentions d'acquisition soit 32% de plus que sur l'année 2015.

Neuf ou ancien ?

Notons en comparaison de 2015 que le coût des opérations réalisées dans le neuf a augmenté. Il faudrait ainsi dire, 4,81 années de revenus en janvier 2016 contre 4,55 années en 2015 pour faire face aux charges de prêt.

En revanche, notons également que l'apport personnel remonte : + 9,0% sur l'année en 2016 après -6,4% en 2015.

Dans l’ancien, notons que le coût des opérations augmente également. Il faudrait 4,46 années en 2016 contre 4,35 années de revenus en 2015 pour faire face aux charges de prêt. Cependant, bonne nouvelle, les revenus de ces ménages réalisant ces opérations sont toujours en augmentation (+1,5% dans l'année en 2016 après une augmentation de +1,8% dans l'année en 2015 déjà effectuée). Après trois années de diminution, le niveau de l’apport personnel augmente (+7,4% sur l'année en 2016 après -6% en 2015).
 

Pour résumer :

Même si l’on constate une hausse des coûts d'opération depuis 2015, les salaires des ménages sont eux aussi en augmentation ce qui permet aux ménages d'avoir plus d'apport personnel pour concrétiser leur envie d’acquérir des biens.

L'ancien se place en tête pour le moment pour être plus rentable concernant les taux de crédit.

L'année 2016 sera votre année pour réaliser vos d'acquisitions immobilières ! Nous vous proposons pour cela de vous accompagner afin de prendre les meilleures décisions et de mettre notre expérience à votre disposition. 
 

Nous contacter