Rénovation bien immobilier

Achat d'un bien immobilier à rénover, nos conseils

En cette période de crise, les problèmes de logement affectent beaucoup de ménages, et devenir propriétaire est toujours plus  judicieux que de rester locataire. De ce fait, l’achat d’une maison est un objectif primordial dans la vie, surtout que l’immobilier s’avère la solution la moins dangereuse pour les particuliers désireux d’investir.

La première étape de l’achat consiste à évaluer le budget qu’on peut attribuer à l’investissement. En effet, il faut avoir une idée sur le chiffre dont on peut disposer, de par ses épargnes ou de par les financements possibles.

Si acquérir un bien neuf ou construire semble, à priori, la solution rêvée, elle est accessible uniquement par une certaine catégorie de consommateurs à revenus élevés.

La décision de rénover

Une autre possibilité s’offre cependant, celle d’acheter un bien ancien qu’on doit rénover par la suite. Ceci semble revenir moins cher qu’un bien neuf, cependant, il faut éviter à tout prix un achat impulsif si la rénovation représente de lourds travaux. Le bien ne doit pas vous revenir plus cher une fois les travaux terminés.

Plusieurs types de maisons anciennes sont disponibles sur le marché, notamment : les maisons traditionnelles, les appartements, les granges, les maisons de campagne, les corps de fermes, etc. proposés à partir de 40 000€ en moyenne. Le prix varie évidemment de l’état du bien. Une évaluation et un état des lieux s’imposent, et c’est l’étape fondamentale de base de l’achat puisqu’il faut constater de visu les conditions actuelles du bien, si on a le fameux « coup de cœur », si on est vraiment prêt à des sacrifices, bref, si on l’aime.

Les Avantages d'acheter un bien immobilier à rénover

Les maisons anciennes ont chacune une particularité, un charme et un style qu’on ne peut généralement pas trouver dans les constructions modernes : charpente, murs en pierre, parquet, huisseries, les belles hauteurs sous les plafonds etc, qu’il faut mettre en valeur lors de la rénovation. Ceci augmente à coup sûr l’enchantement de la maison.

De plus, les maisons anciennes sont généralement habitables, avec le minimum de confort, certes, mais on économise sur les loyers tout en ayant un regard sur l’avancement des travaux. On peut également entreprendre soi-même des petits travaux personnalisés.

D’autre part, la rénovation présente un avantage fiscal majeur dans la mesure où l’Etat favorise l’économie d’énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur bâtiment. Aussi, les travaux d’isolation, les installations photovoltaïques, l’amélioration du système de chauffage, la production d’électricité renouvelable et les frais de diagnostics y afférant bénéficient du crédit d’impôt. Les réductions fiscales peuvent alors atteindre jusqu’à 40%.

Il est également possible d’obtenir le prêt écologique à condition que la maison devienne une résidence principale et que l’on entreprend des travaux d’isolations et de chauffage écologique.

Enfin, si la maison est destinée à la location à la fin des travaux, des aides et d’autres prérogatives fiscales peuvent être obtenues. Le coût des travaux peut être déductibles des revenus.

Pour éviter des erreurs, nous vous recommandons de vous faire accompagner.

A priori

Les travaux de rénovation sont généralement importants et des imprévus ne sont pas à exclure, cependant, à condition d’être bien préparé, on peut faire face aux impératifs de temps et de budget avec sérénité. Il faut bien planifier les travaux, les commandes de matériaux, la main d’œuvre et la location d’engins éventuellement.

Pour cela, on doit faire appel à des agents ou des sociétés spécialisées, ou bien prendre les avis de différentes personnes assez calées dans le domaine pour diminuer les risques de vices cachés. Lors de la visite, la toiture est un poste très important car c’est le plus coûteux, et si elle est défectueuse, les murs et la fondation ont peut-être aussi souffert.

A partir de ce diagnostic de départ, il faut chiffrer les coûts. Un devis peut être établi, mais en tout cas l’avis d’un professionnel s’avère indispensable à ce niveau puisque l’enjeu est trop important.

Si l’estimation des coûts rentre dans le budget de départ cité plus haut, le projet d’achat peut être sérieusement envisagé mais il serait raisonnable de majorer à hauteur de 15% pour être à l’abri des mauvaises surprises.

Par ailleurs, il faut tenir compte des réglementations en vigueur et des règles d’urbanisme propres à l’endroit. Avant tout, prendre toutes les informations nécessaires auprès de la mairie concernant la région et l’endroit ou les architectures imposées, ainsi que les taxes et frais éventuels se rapportant au projet.

Rénover une maison ancienne est une longue aventure et représente un investissement énorme. Certes, on y laisse les économies de toute une vie, les fruits de plusieurs années de durs  labeurs et du temps, mais qui ne rêverait pas de vivre dans le charme d’antan tout en bénéficiant du confort moderne?